Chronologie d’une défaite annoncée

Une conférence des Faucheurs de marguerites 02.

Du 2 septembre au 10 mai 1940 la reconnaissance aérienne Française tente par tous les moyens d’obtenir des renseignements fiables sur l’Allemagne Nazie ! L’ aviation Française est loin de pouvoir répondre aux nombreuses questions que le Haut Commandement de l’époque désire ardemment connaitre.

Prisonniers Français en route pour l’Allemagne

Les boucs émissaires.

¨Curieusement , beaucoup d’ouvrages consacrés à la défaite de 1940 ne consacrent que peu de place à l’action de l’aviation française, comme si elle était absente ou n’avait joué qu’un rôle insignifiant. ¨Comment expliquer cette « étrange défaite » ? L’aviation y a contribué , voire être considérée comme coresponsable à part entière . ¨Il s’agit aussi de trouver rapidement des coupables à la débâcle de 1940. Sur le plan militaire, efficacité de l’armée de l’Air est sévèrement remise en cause par les décideurs de l’Armée de Terre, Gamelin , Weygand, Georges, Têtu ………

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.
Gamelin, Daladier,Lebleu

¨En réalité les gouvernements successifs utilisaient depuis 1929 les crédits alloués à l’effort militaire comme variable d’ajustement à leurs difficultés financières . ¨Les fonds sont loin d’être employés à bon escient .  A titre d’exemple la ligne Maginot engloutie une bonne partie des crédits alors que le Haut Commandement se doute bien qu’elle n’arrêtera pas la Wehrmacht mais s