Le Schweizer 300

Très loin des hélicoptères 3 D que l’on rencontre de plus en plus souvent sur les terrains, celui-ci a la particularité d’être destiné surtout à l’entrainement « aux petits gros ».

schweizer_300

En 1955 Hughes Hélicoptère, à la suite d’une étude de marché, prévoyait un grand avenir pour un hélicoptère léger biplace, facile de maintenance, et peu onéreux. Le modèle 269 voyait le jour, et les premiers essais se déroulèrent l’année d’après. En 1964 le Hughes 300 établit un record d’endurance de 101 heures sans toucher le sol, grâce à l’emport de deux pilotes qui se relayaient. Mc Donnell Douglas rachète les hélicoptères Hughes en 1984, puis Schweizer reprend les droits sur MDD en 1986, et renomme les Hughes sous l’appellation Schweizer 300. Équipé d’un moteur Lycoming HIO de 190 ch le Schweizer 300 devient le 300 C ; En août 2004 Sikorsky Aircraft rachète Schweizer et rebaptise l’hélicoptère Sikorsky S 300.

Plus de 300 modèles ont été construits depuis ce jour.

Le Schweizer de Pascal en vol

Pascal aux commandes

L’appareil est en essais mécaniques avant la phase de finition.

La pose de la bulle donne un petit air rétro à l’appareil

L’heureux propriétaire satisfait de ses essais en vol

La mise en peinture sera faite dans quelques jours, pour une présentation en vol au barbecue annuel des Faucheurs de marguerites le 20 juillet

Pascal présente l’hélico sans ses marquages ( La peinture est à peine sèche)

Ne dirait-on pas un vrai ?

L’appareil de Pascal parfaitement au point et d’un vol réaliste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *