Renaissance du 16 blanc

DCIM100MEDIA

Tombé au cours d’un mémorable  combat, le 25 août 1944, retrouvé 67 ans plus tard dans un marais par les faucheurs de marguerites, le 16 blanc est  reconstruit en semi maquette.

Tout commence par l’étude du plan d’origine du Fockewulf 190 A 8 que j’ai pu me procurer en remplacement de celui perdu, le but étant de reproduire assez fidèlement l’original dans ces détails les plus techniques.

Le cahier des charges.

Utiliser au mieux des matériaux de récupération pour la construction. Le poids ne doit pas excéder 9 à 12 kgs au maximum pour une envergure de 2m à 2,30 m. La motorisation sera confiée à un DLE de 55 ;Autant que possible, la semi maquette respectera la cinématique de l’avion d’origine.

La construction.

Elle commence en premier lieu par la confection presque à l’identique du longeron principal devant soutenir le train d’atterrissage du FW 190; C’est une pièce assez difficile à reproduire en raison de plusieurs angles et renforts à confectionner.

L’ensemble est comme le vrai, renforcé par des plaques d’alu de 2 mm aux angles, puis rivetés. La forme particulière est destinée à servir de longeron principal, mais aussi à soutenir le train d’atterrissage.

Confection du train d’atterrissage.

Fort heureusement, nous possédons encore quelques pièces du vrai Fockewulf 190, et en particulier les 2 jambes de train sur lesquelles j’ai pris les côtes et les angles de chasse.

La mise au point fut délicate et c’est aussi  grâce à Pierre qu’il fonctionne à merveille. Le train est amorti avec des ressorts à compression calculé par Pierre. Les jambes de trains comportent des compas (plus gros que la normale) fonctionnels. Le système de rétractation est commandé par un vérin de conception personnelle, qui permet avec 1 bars de remonter sans problème le train . Les contre fiches sont légèrement creusées et l’articulation  est assurée par une chape à boule de 4 mm.

Le dépliement du train et son réglage a été un vrai casse tête. Il n’y a qu’une seule méthode pour parvenir à renter en totalité le train.

Montage  provisoire des compas.

Train complet monté provisoirement. Je ne m’étendrai pas sur la construction du fuselage somme toute assez simple, qui est fabriqué avec des lisses en balsa de 10X10 et du polystyrène . Des renforts sont ajouté aux points critiques

La roulette de queue rétractable. Elle devait être rétractée avec la remontée du train par l’intermédiaire d’un câble entrainé par une des 2 jambes.

Si le système fonctionnait à merveille, il a fini par être abandonné car trop complexe à mettre en œuvre sur le terrain. Elle est maintenant  simplement amortie et reste sortie lors du vol.

Le fuselage en cours de construction, avec ses capots amovibles en tôle offset (galbée à la roue anglaise) et ses panneaux latéraux.

  Pièces constitutives de la verrière du Fockewulf 190.

Pour la conception du cockpit, toutes les pièces métalliques sont taillées dans la tôle offset. La bulle est thermoformée sur une machine de ma fabrication. Elle n’est pas très lisse mais bon !……

L’aspect est assez proche.

Construction de l’aile.

L’aile est construite à partir d’un noyau en polystyrène coupé au fil chaud. Le longeron d’alu est positionné dans l’aile et tenu par des fiches en bois de hêtre collées elles aussi dans l’aile. L’ensemble est très solide malgré la présence du train  complet logé dans le polystyrène.

Le bloc avant taillage.

Le noyau taillé.

Le train inséré.

L’aile ébauchée.

Système de rétractation du train.

Les trappes d’accès au train taillées dans la tôle offset.

Au montage à blanc , on est plus très loin de la vérité .

Le moteur monté , il reste le capot à confectionner par thermoformage à partir d’un saladier.

Ajustage précis des capots.

Petite couche d’apprêt avant peinture.

Peinture et déco de la JG 6 (dissoute après le 25 août 1944)

La présentation avec l’ami Claude.

DCIM100MEDIA

Et sur le terrain avec quelques pilotes du mois de novembre !

Pour les puristes, on trouvera quelques défauts, mais il ne faut pas oublier le prix de revient dérisoire grâce à l’emploi de matériaux recyclés. C’était le but du jeu !

Retrouvez tous les détails de la construction sur le forum dans la rubrique construction:  http://faucheurs.forumactif.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *